mardi 14 avril 2020

Les prospérités du fouet




Les prospérités du fouet

La flagellation ou la logique de l’excès



Comment se forment et se transforment les manières de jouir ? Quand et de quelle façon la flagellation a-t-il pris place dans l’ordre des plaisirs ? C’est tout l’objet de ce portfolio. De la naissance de la pornographie « flagellante », au foisonnement des enquêtes attachées à en dire les usages, en passant par l’inscription de la pratique au registre psychiatrique des perversions, le goût du fouet a émergé comme sexualité spécifique. La ritualisation des postures et des scénarios du jouir montre comment, portée par un ethos aristocratique qui célèbre la pureté des sensations excessives et le plaisir d’aller contre l’ordinaire disqualification de la douleur et de la cruauté, la flagellation se vit alors comme jouissance véritable.


Je vous invite fortement à aller lire le portfolio complet ICI
Il y a de belles illustrations et un texte complet très intéressant.


Merci à jean pour le partage













Aucun commentaire:

Publier un commentaire