mercredi 29 avril 2020

Besoin naturel




Quand vous mettez plus de 20 minutes à installer votre soumis dans la position désirée et qu’en plein milieu du jeu il me dit: « j’ai vraiment trop besoin de pisser », il n’y a qu’une chose à faire.

Après avoir trouvé un récipient adéquat, le soumis pourra se soulager sans risque.
Mais à la condition qu’il boive le tout à la fin de la séance en guise de punition pour avoir mal géré sa petite vessie.











mardi 28 avril 2020

Sling








Superbe session avec mon Peegy





jeudi 23 avril 2020

Griffes





Mes mains seront désormais magnifiquement bien gantées 
et dotées de griffes Dragonnesque!
Merci à kalya pour le cadeau.







mardi 14 avril 2020

Les prospérités du fouet




Les prospérités du fouet

La flagellation ou la logique de l’excès



Comment se forment et se transforment les manières de jouir ? Quand et de quelle façon la flagellation a-t-il pris place dans l’ordre des plaisirs ? C’est tout l’objet de ce portfolio. De la naissance de la pornographie « flagellante », au foisonnement des enquêtes attachées à en dire les usages, en passant par l’inscription de la pratique au registre psychiatrique des perversions, le goût du fouet a émergé comme sexualité spécifique. La ritualisation des postures et des scénarios du jouir montre comment, portée par un ethos aristocratique qui célèbre la pureté des sensations excessives et le plaisir d’aller contre l’ordinaire disqualification de la douleur et de la cruauté, la flagellation se vit alors comme jouissance véritable.


Je vous invite fortement à aller lire le portfolio complet ICI
Il y a de belles illustrations et un texte complet très intéressant.


Merci à jean pour le partage













vendredi 3 avril 2020

Fétichistes: toujours là pour aider!






Coronavirus. Une boutique fétichiste donne ses combinaisons médicales à un hôpital

Les soignants d’un hôpital public britannique ayant fait part de leur désespoir face au manque d’équipements pour se protéger du nouveau coronavirus, un site de vente de tenues et d’accessoires fétichistes leur a donné son stock de combinaisons médicales.

Un site britannique de vente de tenues et accessoires fétichistes a annoncé ce lundi 30 mars avoir donné son stock de combinaisons médicales aux soignants d’un hôpital, désespérés face au manque d’équipements pour se protéger du nouveau coronavirus.

Nous avons donné tout notre stock de combinaisons médicales à un hôpital du NHS (service public de santé), a annoncé la boutique fétichiste en ligne MedFet UK dans un message posté sur Twitter.





Today we donated our entire stock of disposable scrubs to an NHS hospital. It was just a few sets, because we don't carry large stocks, but they were desperate, so we sent them free of charge.
We don't usually do politics on Twitter, but here's a short thread. [1/5] pic.twitter.com/Z4ygmGr99M
— MedFetUK (@MedFet_UK) March 27, 2020

Il ne s’agissait que de quelques ensembles car nous ne disposons pas de gros stocks, mais (les soignants) étaient désespérés, donc nous les avons livrés gratuitement, ajoute-t-elle.

Des produits « destinés à être utilisés par des professionnels »

L’entreprise explique avoir été contactée par des responsables des achats du NHS de tout le pays essayant de se procurer des équipements et des vêtements de protection de base.

MedFet précise sur son site internet ne vendre que des produits destinés à être utilisés par des professionnels ou par d’autres personnes entraînées.

L’association médicale britannique (BMA), syndicat de médecins et d’étudiants en médecine, dénonce depuis plusieurs jours un manque d’équipements personnels de protection (PPE) disponibles pour le personnel soignant en première ligne pour soigner les malades du Covid-19.

Nous continuons à avoir des témoignages de médecins dans des hôpitaux ou centres de santé qui sont loin de disposer d’assez de PPE, où les équipements sont rationnés ou bien les normes des kits sont loin d’être atteintes. C’est un risque inacceptable pour la santé et la vie des médecins et de leurs patients s’est insurgé le président de l’association, Dr Chaand Nagpaul, cité dans un communiqué publié ce dimanche.

Plus de 170 millions d’exemplaires d’équipements de protection ont été distribués, a déclaré lundi à la BBC la secrétaire d’État à la Santé, Helen Whately, qui a cependant reconnu qu’il avait eu des retards pour les livrer aux soignants en première ligne dans certains endroits.